Archives pour la catégorie Arts sonors

Romain Bresson sculp’unique, scalpeur!

L’artiste Romain Bresson, aka Niotte Prod, de Dampierre-sur-Linotte (70) n’est pas du genre à se laisser abattre…!

VESTIGE

_______________________________________________________

Quel que soit le contexte, l’ancien employé d’usine œuvre à tout va ! Désormais indépendant, il produit, produit, produit, personnellement, à la maison, mixant récupération, forge et fonte avec une imagination et une documentation très inspirées.


_______________________________________________________

Rencontré à l’automne dernier dans un célèbre moulin à bières de Haute-Saône, moi-même, Pozor, et lui, avons convenu d’un article, d’un entretien que vous allez découvrir enfin.

C’est le premier article qui marque le retour de RMI’Z, enfin, depuis presque un an..! C’est avec joie que je désire le consacrer à Niotte Prod’!


SCULPTURE A RIOZ métal 1m30
9 JUILLET 2019

« J’ai réalisé une sculpture sur la Résistance.
Je remercie la mairie de Rioz de m’avoir permis de réaliser ce projet
elle est visible sur la
« Place de le Résistance » en face le cimetière.
(…)J’ai réalisé une France enchainée pour montrer l’oppression de la guerre.
sur la zone Franche-Comté les chaînes sont éclatées et l’on peut voir des visages de résistants. La nuit une lumière cachée dans la sculpture vient éclairer les visages de ces acteurs de l’ombre
. »




_______________________________________________________

d’un son auto-réalisé par Romain BRESSON sur les questions alambiquées de Màxim Pozor

Entretien avec Romain Bresson par lui-même, répondant en aux questions écrites ci-dessous… comportant le groupe COROSTELER ; [Portishead pour la forme !] Mixage à 4 mains confinées par paire respective….
  • « A quel age et sensations enfantines t’es-tu découvert à l’art et sa pratique naturelle? Depuis quand procèdes-tu de la sculpture? » [à 40 secondes de lecture] (comporte extrait de COROSTELER à 2 minutes pollué par sample de l’agence tout risque !!!)
  • « Justement appelles-tu ceci sculpture? arts plastiques? » [à 2 minutes 30 de lecture]
  • « Tes inspirations viennent d’un mix entre ta folie inhérente et la récupération occasionnelle? » [à 3 minutes 30]
  • « Côté inspirations ? ALIEN de HR GIGER ? Des univers musicaux ? [à 6 minutes] cinémas ? bd? autres? littératures? [à 6 minutes 30 dont coucou RICHARD PALACHAK]«  (Liza’N Eliaz [à 4 minutes 50] en référence à Manu Le Malin pour l’évocation Biomechanick + sample film THE FACULTY)
  • « Sacrifierais-tu ton environnement rural, ton atelier et jardin et portes ouvertes à une carrière internationale non respectueuse de la planète? » (la question comique quoi !) [à 7 minutes] (+ samples Portishead & « 2001, a space odyssey »)


_______________________________________________________

CI-JOINTS une sélection de notre ami pour vos beaux yeux d’une dizaine de ses œuvres dont nous vous privons de légendes pour laisser libre court à votre IMAGINATION confinée !

_______________________________________________________

Il existe aussi la série SYMBIOSE :
« Symbiose » ou la rencontre artistique et humaine de 2 univers. Martine Heidet artiste peintre et Romain Bresson sculpteur sur métal. A travers leurs oeuvres communes les 2 artistes vous emportent dans leur monde imaginaire où lunes argentées et papillons côtoient le fer plat.

_______________________________________________________

MERCI à Romain pour cette aventure, ce travail original ! Vogue petit article, vogue et prends ton envol qui nous échappe !

(Visited 182 times, 1 visits today)

Lofofora, plein cœur, at(h)ome !

Il y a près de 45 jours, Màxim aka Dàrio, votre humble serviteur, rencontrait en Haute-Saône le groupe LOFOFORA pour la énième fois de sa vie avec toujours autant de plaisir et de cœur ! Cette fois, outre Reno, nous entendrons la voix de Doudou, guitariste emblématique du groupe. Date particulière, dernière de la tournée acoustique, l’entretien audio se révèle précieux, actuel. Merci à Maxime pour la salle, à Bich pour les infos, à Kévin batteur remplaçant de luxe, à Philippe pour la viande ! Humm…

Lofofora acoustique, Scey-Sur-Saône, 15/12/2018

Évidemment, avec Reno comme interlocuteur, on parle musique, on parle engagement social, on discute censé surtout ! Doudou, humblement, évoque ses avis, bref c’est que du bonheur cet entretien ! Milieu rural et professionnalisme musical, c’est  juste simplement géant…!

Allez, on ne montre pas l’exemple qui n’en est surtout pas un sur RMI’Z, celui de l’identitaire naturel de la race humaine ! Du coup, reportage brut, comme les bons crémants et champagnes, pas de jingle identitaire sur ce reportage qui propose 3 titres lives de la soirée, rappelons-le l’ultime de la tournée, et donc si on y parle d’exotisme, on vous emmènera en Bretagne, terre alcoolique respectable ….. A bas le communautaire, on attaque ! 30 minutes environ en audio…

« (…) ce n’est pas faire un truc au coin du feu avec une pipe en bois (…) » [Reno]

(Visited 223 times, 1 visits today)

SVINKELS cuvée 2018 !

L’automne est là, notre rédaction est débordée, cependant nous ne vous présenterons qu’un seul article cette saison où la nature se dévêtit, avec le groupe de porn-hop-à-boire SVINKELS, reformé et vu sur scène après 10 années de silence radio.

Deux mois et demi après leur passage, le fief fut Besançon pour cette lucarne ouverte, grâce au festival Détonation et au travail de la salle Rodia et coucou à Simon parmi eux.

Votre humble serviteur s’y est collé, regardant oreilles ouvertes ce live, rencontrant le groupe (normalement avec DJ Pone, absent, nouvellement papa), donnant de sa personne face au trio infernal en loge…

Entretien audio bâclé avec Svinkels par Màxim Pozor ; le 28/09/2018 environ 6 minutes

Fin d’entretien avec les trois compères, spéciale dédicace papier à Marthe.

Depuis les feuilles mortes se ramassent à la pelle, du jour au lendemain, le froid enrobe la nudité des arbres évoqués sous la métonymie « nature » auparavant. Écoutons ceci, c’est sonore, c’est chantant, informant, déformant… Entretien « décevant » (comme tout dans cet article : qualité photo et entretien ; mea culpa du publicateur himself) dans le sens où rien n’égale ce qui fut posé par notre rencontre en 2008, ancien article en lien ici. Pour les amoureux du hip-hop il y a aussi l’étude de Morgan « Hip Hop, le nomadisme de guerre » en lien ici

 

(Visited 250 times, 3 visits today)

La Grande Guerre est terminée, jazz in memoriam.

Nous ne savions comment rendre hommage à l’armistice centenaire de la Première Guerre Mondiale, à l’heure où nous tapons ce texte, dans 48 heures. C’était sans compter sur la production de l’une de nos émissions de radio préférée JazzPhabet, qui hier lançait une spéciale sur ce thème.

En effet Nicolas Demortier n’est toujours pas à cours de musiques et de bonnes idées et initiatives pour diffuser des musiques jazz et voisines …

C’est donc autour de l’album « Armistice 1918 » (paru en 2004) du pianiste jazz de Minneapolis poussé par Prince, Bill Carrothers, que s’articule cette émission où se mêle des textes lus par l’animateur…

Avant de republier la playlist prochainement ici-même ne perdons pas de temps et (ré)écoutons donc cette belle émission. Merci à Fréquence Amitié Vesoul, Stéphane et Nicolas pour ceci.

 

Profitons-en pour quelques images sur cette guerre, première mondiale, centenaire, qui nous replonge dans un époque illustrée. 2 adresses :

(dont ici juste la section Armistice en lien galerie photos)

 

Ou encore un documentaire vidéo parmi d’autres…

 

Et puis nous nous disons média poétique et non guerrier et nous avons failli passé à côté du centenaire de la mort de Guillaume Apollinaire datant du 9 novembre. Alors ici un simple florilège sur le personnage à travers les émission de France Culture :

https://www.franceculture.fr/recherche?q=apolinnaire

Et puis quelques liens sur ce thème :

https://duckduckgo.com/?q=centenaire+mort+apollinaire&t=ffab&ia=web

 

(Visited 207 times, 1 visits today)

L’Antonnoir : M. BEAUROY, V. TORRRES, T. MORETTI


L’Antonnoir, c’est un lieu, c’est un pari, celui d’un bar de nuit orienté club grungi, selon les allures de son propriétaire Antonin ; c’est le rêve d’une vie pour celui-ci, photographe bisontin qui a réussi depuis le 1er septembre 2017 à reprendre ce lieu qui s’est appelé pendant près de 40 ans Le Cousty.

A tout seigneur tout honneur, voici un entretien réalisé le 25 janvier dans le feu de l’action, faisant office de portrait instantané du lieu et de son hôte : Antonin Borie. Minuit et 46 minutes, un quart d’heure comtois d’entretien avec Anto sur le lieu et ses coulisses, sur fond de set de jazz donc, sur ce lecteur audio ci-dessous..

Antonin à l’œil noir depuis toujours, mais cela ne reflète pas sa générosité en matière de spectacles et de sens de la vie nocturne. C’est ainsi que désormais on l’appelle l’Antonnoir ! Il parle alors de ses amis de la Rodia entre autres choses, de la venue de Filastine, de Hint, The Herbaliser,  en son antre rue de Dole… et enfin des venues prochaines telles The Bellrays

https://youtu.be/as4XZUWwtS4

Ici, dessus, Maher Beauroy, en configuration parisienne en 2017.

Votre humble narrateur y a croisé Maher Beauroy, avec qui se produisaient pour la deuxième fois seulement les locaux de l’étape Tom Moretti à la batterie et Vladimir Torres à la contrebasse. De belles discussions ont été enregistrées à propos du background de l’un, de son actualité et des témoignages des deux autres. Ceux-ci profitaient de Besançon pour se faire la main avant un concert prévu à Montreux la ville du jazz par excellence.

Maher donne un entretien audio, dont il filma une partie via son téléphone pour alimenter son réseau Instagram… Nous retrouvons ses propos, sa présentation, un hommage à Aimé Césaire, comme à ses parents, ou à la Martinique à écouter dans ce lecteur ci-dessous… Seize minutes sympathiques et instructives.

Dans cet entretien il est question d’un autre pianiste avec qui Tom Moretti se produit parfois, dont la carrière débute dans les années 1970, Georges Edouard Nouhel… dont voici un extrait vidéo avec notre batteur préféré.

Ici retrouvons le trio pour un court extrait de cette soirée :

Et nos mercenaires ne cessent de bouger, comme des fourmis dans les jambes..! Bahreïn, Uruguay, Argentine… Voici l’actualité de Vladimir Torres qui emmène avec lui Tom Moretti… Ces deux-ci nous parlent à part à l’occasion de cette date avec Maher. Ecoutez ce reportage de quelques 9 minutes ici ponctué de voyages, de notes musicales (sur fond sonore de Jazz Police, première partie de la soirée) et de conseils musicaux.

Enfin mon coup de cœur issue d’une partie d’échecs avec Tom, McCoy Tyner

Et puis pour terminer galerie photos de la soirée, aléatoirement, Jazz Police, Maher Beauroy en trio… et rues bisontines…

(Visited 2 648 times, 1 visits today)