Narcisse ; DEUX, histoire(s) parallèle(s)..!

Narcisse, notre ancêtre, à tour de rôle chasseur-cueilleur, chasseur de son état, cueilleur de fleurs ou d’images, fruit du viol de sa mère par un dieu… Narcisse, être androgyne, mythe grec, imbus de lui-même, s’est trop penché sur la flaque miroir, ouvre une sorte de boîte de Pandore (dans lui), pourtant suivi de son âme sœur ou alter ego (?), Écho. Narcisse : mère nymphe, prétendante nymphe.

B. Conda de Satriano XIXe siècle

 Narcisse se paluche lorsqu’il se regarde, comme tout à chacun, chacun de nous.

Triste fable à la Ésope. L’homme est un loup pour l’homme.

CF Kaamelott, V, 47, le Garçon qui criait au loup.

Il ne prend pas assez de recul, ainsi il traverse le miroir, tel Alice au Pays des Merveilles, et bascule d’un côté certain!  

Narcisse c’est aussi l’imitation constante de l’humanité de la Nature comme seule perfection, tout en admiration et destruction ; ainsi cette métaphore de la morphologie animale ou  de la beauté parallèle de la flore.

Est-ce que le cochon est Narcisse ? En tout cas omnivore et dont l’ADN est quasi similaire à l’homme, dans le porc tout est bon, même l’impureté, surtout elle…

Car nous sommes cette dernière génération (la quarantaine) a avoir connu l’initiation au grec et / ou au latin au collège. Il est toujours, plus que jamais temps de puiser dans cette mythologie grecque qui correspond à une religion sage, la seule, mondiale, l’animisme, qui personnifie la nature, polythéiste coquine.

Ne croyons qu’en l’animisme, la religion Nature, qui ne subsiste que trop rarement, écrasée par les trois monothéistes, destructrices de domination (4 avec le communisme ?).

Mais revenons à nos cochons ! Orwell, « La Ferme des animaux » :

« Commandement no 7 : Tous les animaux sont égaux. »

Libres et égaux, mais sans égalité. Liberté ouverte de penser ? De croire, de s’esclavager ?

« Le silence des morts est violent  quand il m’arrache à mes pensées…

… que je vais finir par tomber » [H-F Thiéfaine « Petit matin 4h10 heure d’été »]

Tomber dans la mare…, donc il est préférable d’avoir le recul pour mieux sauter l’obstacle, les épreuves, les haies…

Tout miroir déforme, ce sera la partie TROIS : Narcisse, le monstre… Partie QUATRE : quelques autoportraits ; partie CINQ : peut-être Narcisse en vacances au Libéralisme. Ciao Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

CommentLuv badge