Archives pour la catégorie Côté Mongol

Dantec->Pozor->Ingrao : le rire ? la guerre ? Rabelais ? Le Propre de l’homme !

AUTOMNE 2021, je converse avec Christian INGRAO, sur les passions et l’œuvre humaine(s), … Nous nous fûmes rencontrés à l’été précédent, grâce à la merveilleuse initiative d’Ertzin : cet entretien distancé. Bref, notre professeur spécialisé en horreurs et barbaries venait de publier « Le Soleil noir du paroxysme » (Paris, Odile Jacob, 2021, 312-350 p.) ; j’avais le privilège de taper une discussion rencontre avec, pour ces dernières heures parisiennes, aube d’une nouvelle vie berlinoise.
https://www.odilejacob.fr/catalogue/histoire-et-geopolitique/histoire/soleil-noir-du-paroxysme_9782738154477.php

https://www.odilejacob.fr/catalogue/histoire-et-geopolitique/histoire/soleil-noir-du-paroxysme_9782738154477.php

Ce jour de rencontre, impact, nous bavardons, et nous découvrons un penchant de curiosité commune pour Maurice G. DANTEC, hyper-contreversé ! Mon préféré le journal de l’année 1999, le sien Villa Vortex si je me souviens bien…Bref, partons de ce postulat de DANTEC en 1999, Le Théâtre des opérations : le rire n’est pas le propre de l’homme (cf RABELAIS que je trouve perso Géant !) ; c’est la guerre le propre de l’homme.
Alors je demande à notre historien référence cet article de commande, réflexion réflexe, miroir, une production bienveillante, gentille, gratuite… les lignes qui vont suivre : LES VOICI !

 

*

 

La guerre en Ukraine aura mis deux mois à trouver ces martyrs, avec les hommes de la 36ème Brigade de marine combattant dans Azovstal, une légendaire usine de construction mécanique située à l’est des installations portuaire de la ville, dont Adam Tooze s’est récemment fait l’historien1. Cette guerre s’est aussi trouvé son hymne.

Les deux symboles illustrent le fait que par-delà les considérations immédiates sur les circulations de savoirs-faire, de pratique et d’information qui s’opèrent dans l’agression russe, laquelle s’appuie de tout son poids sur l’expérience et le matériel accumulé entre l’invasion de l’Afghanistan, les « opérations de restauration de l’ordre constitutionnel » en Tchétchénie entre 1994 et 2005 et l’intervention en Syrie depuis 2015, les horizons culturels des combattants ukrainiens se fondent, eux, sur les deux conflits mondiaux : Azovstal n’est-il pas le lointain écho de cette usine Dimitrov où les combattants soviétiques, acculés à la Volga, repoussèrent les Allemands au cœur même de Stalingrad avant que ces derniers fussent encerclés par les armées de secours ? Quant à ce « ои у луэи цернова калина [Oi u luzi chervona kalyna]2 » qui pourrait bien se retrouver dans toutes les têtes et pas seulement ukrainiennes, il s’agit d’un chant patriotique de marche datant de la Grande Guerre.

 

Sans doute s’agit-il là d’un réflexe commun aux deux belligérants ; un réflexe que l’on retrouve lorsqu’il s’agit, pour les Russes, de définir le pourquoi de leur combat. Il arguent du fait que l’Ukraine ne s’est pas débarrassé des fantômes de la collaboration avec l’Allemagne nazie et qu’ils agissent pour l’en libérer. Comme le montre Guillaume Lancereau3, cependant, le régime de vérité qui constitue le substrat culturel de la guerre menée par la Russie n’est pas seulement fait de passé et de mémoires à vif, mais bien aussi d’angoisse du futur, d’apocalypse et d’eschatologie.

 

La guerre, ici, se montre telle qu’elle est, saisissant les êtres et les groupes et bouleversant, tout, jusqu’à la conscience du temps. Nous sommes loin d’en avoir fini avec elle et son terrible enseignement.

 

1  https://adamtooze.substack.com/p/chartbook-114-azovstal-mariupols?s=r

2 Oh, les baies rouges de viorne dans la prairie

3 Poutine est en train de gagner la guerre de l’information, https://legrandcontinent.eu/fr/2022/04/20/la-pravda-de-poutine/, consulté le 21 avril 2022.

 

*

 

J’ajoute à cela que mon grand-père en résistance à la Libération de Vesoul en automne 1944 m’a narré ce fait des soldats ukrainiens sur le rond point direction Besançon, pro-nazis ont retourné leurs fusils… C’est tout, récit d’un papy qui a fait de la résistance et connu toutes les erreurs, errances et horreurs de la guerre peut transmettre à un gamin de dix ans…

 

Alors mon pote Sergio, docteur en trucs civilisation latine m’a posté cette vidéo récente :

 

à bientôt !

 

MISE à JOUR 2.0

MISE à jour : cet article s’écrit depuis Bar-Le-Duc vers Verdun, sur la Voie Sacrée, donc j’ai orienté ma virée à Verdun, j’évoquais le choix Berlin par notre professeur interrogé, tout ceci est lourd de symboles sur le thème guerrier… Ainsi, j’ai choisi de méditer et stopper pour cristalliser le chemin guerrier curieux à Verdun pour rendre cette galerie photographique : un cimetière allemand au nord de Verdun, le cimetière militaire français sur place et un cimetière militaire allemand au sud de la ville. Ma conclusion à la Maître YODA : DE VAINQUEUR UNE GUERRE NE CONNAIT PAS, de morts perdus elle gagne à chaque coup.

 

Je dédie cet article à SAMI. De tout mon cœur.

_____

 

MISE à JOUR 3.0

 

Ah ! Mes 20 ans ! La Tordue, le titre La Guerre, faisant écho au poème ou paroles de Jacques Prévert (« quelle connerie la guerre… ») impliquant quelques artistes…

Pour boucler la boucle, Dantec à Dantec : le journal de l’année 1999 prenait parti de parler de l’an 99 au travers de chaque théâtre des opérations dans le monde. Si 14-18 devait être la DER des DERS, 1939 nous appris autre chose. Ainsi ma journée du 9 mai, symboles différents en Russie et en CEE, fut consacrée à la visite suivante… trouvée sur mon hasard de route : le cimetière soviétique de Valleroy (54)…

Et le hasard toujours consacre le 10 mai, aujourd’hui à la promotion du livre GUERRE de Louis Ferdinand Céline, tout neuf sorti du grenier, qui de mieux que M. GALLIMARD pour en parler ce midi sur France Culture !

fin : « foutez-nous la PAIX ! »

 

(Visited 56 times, 2 visits today)

Frasne et le Haut-Doubs suisses !

CECI EST UNE FICTION

Ce mercredi 9 mars 2022, depuis minuit, un communiqué de l’état fédéral de Suisse proclame l’annexion d’une partie de la Franche-Comté : le Haut-Doubs.
« Chers nouveaux citoyens, nous vous annonçons ce que nous nommerons le Petit remplacement, une prise de contrôle administrative, économique et culturelle des emplacements visibles sur la carte suivante. »

La commune de Frasne a été désignée pour devenir chef-lieu du nouveau canton suisse « le Haut-Doubs » ; à noter les communautés de communes Loue-Lison et Altitude 800 ne sont pas rentrées dans le giron de la Fédération Helvétique.

 

Les habitants de Frasne ce sont réveillés un peu désorientés, apprenant l’information du jour en se rendant chez leurs commerçants, ou accomplissant leurs activités habituelles malgré les changements opérés dans la nuit.

 

Création spéciale désinformation, pour la communauté de communes Frasne Drugeon, avec des volontaires de 12 ans, le 9 mars 2022. [Pas de référence militaire par respect au front russo-ukrainien]. Environ 40 minutes audio.

 

 

La Porte Saint-Pierre de Pontarlier devrait être équipée d’une nouvelle horloge de mécaniques issues de chez Rolex.

Mairie de Frasne, face à la médiathèque.

L’école primaire de la nouvelle capitale du Haut-Doubs suisse, Frasne, est aux couleurs helvètes, profitant de ce mercredi matin sans cours pour afficher le changement de la prise charge éducative.

 

 

Quelques précisions de nos reporters :

Tout a pu naître dans les esprits helvètes par du football : le dernier Euro a initié l’invasion… En effet, le huitième de finale du 28 juin 2021 joué à Bucarest a vu la victoire de « la Nati » dans un match tendu. Des échos de cet événements sont avancés en fin du reportage audio ci-dessus avec la rencontre d’un responsable sportif suisse disant vouloir recruter les jeunes talents français et organiser la reprise des structures du nouveau canton.

La Suisse tenterait de racheter le club Paris-Saint-Germain, éliminé ce même jour de la Ligue des Champions par le Real Madrid, à ses propriétaires actuels, cherchant ainsi à étendre son influence au delà du département du Doubs.

 

La Communauté de communes du plateau de FRASNE et du Val du DRUGEON, responsable de la médiathèque a du céder aux désirs culturels et littéraires du nouveau pouvoir avec l’exclusivité d’auteurs suisses disponibles en emprunt, tels Joël Dicker, Jean-Jaques Rousseau, et autres têtes de proue du pays en la matière, comme on l’entend également dans notre reportage sonore où les habitués cueillis à froid s’en plaignent.

 

 

 

(Visited 115 times, 1 visits today)

Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce. Édouard BAER.

Ôla l’Ami ! DEUS EX MACHINA !

Frappé par la vie, je me fis un soir, le 28 octobre XXI21, inviter au Théâtre Antoine, par Ed’itH pour y rejoindre Ed’ouarD… Et puis, vous me connaissez, je ne suis pas plus mondain que clochard… C’est céleste. Comme BAER.

Ça démarre ici à le Syndicat, sans parler de dopage…

Toujours est-il que l’inénarrable et insaisissable artiste, artisan du verbe, nous a encore épaté, montant d’un cran entre littératures et théâtralité. Inclassable et complet dans le PAF et le cinéma, admirons comme il maîtrise la promotion ici-bas : Asterix et Obélix au service de sa majesté (avec Fabrice Luchini en César) !

Continue la lecture

(Visited 225 times, 1 visits today)

EDITO AUTOMNE 2020

Qui suis-je ? Où vais-je? 

« Dans quel état j’erre ? » (P. Desproges ? Non : Bruno Masure, GOTLIB, P. DAC ou Coluche… « (…) où cours-je? » !!!
[Gauguin fit « D’où venons nous ? Qui sommes-nous? Où allons nous ? »]

Que la science s’accorde à dire, n’en déplaise à la sagesse chinoise millénaire que je respecte, que l’écaille du Pangolin revient en vertus aphrodisiaques à ronger ses propres ongles, kératine ordinaire…. Et que la chauve-souris se déploie en 400 espèces environs… toutes tolérantes en bactéries et haute-température.

Salut ami.e.s ! Tu aurais l’habitude si tu viens, sur RMI’z, souvent, de notre traditionnel édito(rial) saisonnier… Ici arrive l’automne, que je célèbre légèrement en retard, et nous n’avions donné telle prouesse depuis décembre 19 ou janvier 20, et c’est vrai qu’il ne c’est trop, vraiment, RIEN passé  depuis le printemps et l’été 2020, zappés par Radiomongolinter’z…


Et bien si ! Un article printanier à Monsieur ROMAIN BRESSON, j’y tiens : y écouter le son, nous sommes RADIO, je vais y revenir !

Ainsi, je dédie cet Edito à Audrey M-R, car nous faisons une rentrée littéraire anarchiste et saônoise ! Nous faisons la part belle à mon ami Vincent BOUSREZ (y écouter l’entretien sonore) chez Vesoul Edition (y écouter le son vidéo !) pour son roman fiction, road trip du XVIIème  siècle… Franche-Comté quasi indépendante, de certitude franche : « Les loups des bois ». [Y écouter le son entretien foufou mixé.]

Mais le clou du pestacle, on le doit à Mathieu C., l’Ingénieur de haute volée de ce site/blog. En effet, ce Monsieur a œuvré pour que RMI’z redevienne en partie une radio..! Lecteur intégré et/ou indépendant, radio, diffusion permanente de sons, issues des articles, des rencontres, des amitiés, des contacts, de la toile tissée depuis début 2000 par nos soins. Lancement prévu, daté, le 12 novembre 2020. Rêve devenu réel, hummm enfin !

Enfin, pour boucler la BOUCLE, ellipse permanente, ô 7ème art, revolution dEUS ex MACHINA, rentrée littéraire, saluons l’action sans répis de Richard PALACHAK, le combat du livre numérique, et/ou audio, confiné… Est-ce étonnant de la part de cet auteur du polar punk slavo-franco-réaliste moderne ? Chez BLACK OUT… (bisous Fabrice…)

_____________________________________

(Visited 112 times, 1 visits today)

« Les loups des bois » de Vincent BOUSREZ

Rencontrer Vincent BOUSREZ est une chose aisée pour votre humble narrateur, radioactif historique vésulien d’antiquité. Cette fois, c’est en auteur de fiction dédiée à la Résistance, que ce vieil ami de lycée, où nous fîmes nos armes, sillonne le secteur… {Entretien dédié de ma part à Christian Caillet, Léonard Sevestre, patron Toine & Antoine Sautenet. @jean-luc et yollande : enseignants, parmi d’autres… }

Quatrième de couverture de ce dernier FCromans
Vincent Bousrez, Vesoul, Haute-Saône..

25 ans plus tard, Vincent propose localement, son premier roman, d’aventure historique, au fil de l’actuelle région Franche-Comté, mais en 1668 côté théâtralité du récit.

« Les comtois se faisaient enterrer la face contre terre pour ne pas voir le (roi) soleil »



Les Loups des bois évoque la guerre, la Franche-Comté en est le théâtre des opérations, alors des références telles « Star Wars », « La Guerre des boutons », ou Alexandre Dumas…. Ou encore le fabuleux « L’armée des ombres »…sont les bienvenues…


Entretien avec Vincent Bousrez, le lundi 24 août (Saint Barthélemy) à Vesoul et réalisé et monté par Màxim Pozor, 30 minutes audio, contenant entre autres choses le 6 septembre (Saint Bertrand) en l’an de Grâce 2020 aux studios de la rue légendaire de Cita :


[ Manu Di Bango « Qui Est Fou De Qui » (Chouchou) 2019 ;
jingles radiobing 2004/07/ rmiz 2018/20 ;
JOHN ACQUAVIVA Pres. SWEN WEBER – « First Stroke » ;
« tout le monde il est beau tout le monde il est gentil » –>extraits film de Jean Yanne ;
cloches–> extraites film « La reine Margot » de Patrice Chéreau ;
BONOBO. « Bambro Koyo Ganda » ; LAB° « Dubalgon » (2 titres) ;
« la guerre des boutons » –> extrait film d’Yves Robert (d’après l’oeuvre de Louis Pergaud) ;
« au-carrefour-de-nos-solitudes »-la-lue ; HFT « La ruelle des morts » (40 ans de chansons sur scène à l’AccorHotels aharena 2018) ; « La cancoillotte » HFT ; HFT « Un vendredi 13 à 5h » (40 ans de chansons sur scène à l’AccorHotels Arena 2018) et live 1985 et studio 1984 /… ]

Dans la grande tradition low-fi de RMI’z ! Autour d’un café, fenêtre sur débroussaille, … La rentré littéraire par excellence !!!
Et respect des gestes barrières ; cœur avec les doigts, lavés !

Naître à Metz (57), grandir entre Vaivre et Chariez -(70) … travailler à Villejuif et non Paris comme dit par mes gardes en entretien mal préparé….;

les loups des bois
Comtois, rends-toi…

Bonne lecture à chacun ..!

Nous n’allions pas vous mâcher l’ouvrage !

Trouvons par nous-mêmes, dans nous, et extensions. In cancoillotte WE trust !

(Visited 1 096 times, 3 visits today)