Pozor’ist pestaculum…

Ni étoile filante, ni comète à longue queue, Màxim Pozor restera un artiste taré, ayant fait le choix de parler son monde et de rester incompris!

afficheA noter : belle affiche signée San Art !

Nulle question autour du talent, minime, mais imposition d’un marasme fou, de théories fumeuses, « à travers le miroir » de Lewis Caroll ??? Màxim Pozor est mort sur scène, dans son décor !

Le non-professionnalisme lui étant profession de foi, c’est assumé que tout ceci demeure ici en résumé! Ceci n’empêchant pas le travail, sur soi, pour les autres, sans lequel on n’est rien, … clin d’œil au grand travailleur, besogneux et star dans son domaine… Olivier Sauton, l’achimiste, le contemporain!

Que reste-t-il du cadavre ? Quelques belles photographies signée ALF Gordon Shumway !  & les vidéos sonores de ce théâtre cinglé…

 

Tout est dit dans le générique de fin du « pestacle », remerciements, références sonores & samples… visible normalement dans cet article. MERCI!


Les Eguillènnes et leur grand cœur n’ont pas fini de cauchemarder!

Une réponse à “Pozor’ist pestaculum…

  1. Ping : Sans droit ni titre… (par Morgan Richard) | RMIz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

CommentLuv badge