Archives pour la catégorie Arts & Lettres

Narcisse ; TROIS, le(s) monstre(s)..!

Tout miroir est déformant donc, et chacun possède au travers sa propre part sombre… Willkommen, Narcisse !

« 

Il pleut des nénuphars en face
Des miroirs où glissait ton corps
Mais tout s’efface laissant la place
À ce larsen qui te distord
Tu glisses ta carte perforée
Dans ce flipper où tu t’enfuis
Et tu fais semblant de rocker
Pour faire croire que tu es en vie
Narcisse, balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p’tite soeur qui s’tape ton fixe

(…)

« 

 

[H-F Thiéfaine / Narcisse 81]

C’est toujours l’humanité qui est monstrueuse, et c’est elle la créatrice et la voyeuse de monstre (celui que l’on montre : devenu beauté légendaire post-mythologie contemporaine : FREAKS)

Et à propos de montre et de miroir…:

« 

(…)

J’pète répète et m’faillote, faut cesser mon coco

T’as pas l’look coco t’as l’look charclo

C’est promis demain sur la drogue j’tire un trait

Ch’min tracé, j’suivrai mon régime avec attrait

Je regarde ma ligne dans le miroir

Dis moi suis-je le plus krevard ? dans le miroir

Fête de bas niveau

L’allumé dans l’caniveau

Sirote l’eau qui coule au goût de Canigou

Comme un rat d’égout sous strichnard papi r’gobard

Mange les buvards par p’tits cars termine le quat’quarts

(…)

« 

 [Svinkels ; Krevards]

 Et puis donc si nous poursuivons la logique de Narcisse au présent, il existe ce vieil adage qui se vérifie toujours : « nous avons les hommes politiques que l’on mérite… nous avons la télévision que l’on mérite… ». Nous n’avons donc que le reflet que nous méritons, juste.

Qui dit miroir peut penser aussi par extension écran du ciel pour la Terre… Je vous laisse méditer sur le voile de pollution que nous reflétons alors actuellement. Et puis en attendant la suite, soyons sphériques !

DSC_3154

(Visited 53 times, 1 visits today)

Narcisse ; DEUX, histoire(s) parallèle(s)..!

Narcisse, notre ancêtre, à tour de rôle chasseur-cueilleur, chasseur de son état, cueilleur de fleurs ou d’images, fruit du viol de sa mère par un dieu… Narcisse, être androgyne, mythe grec, imbus de lui-même, s’est trop penché sur la flaque miroir, ouvre une sorte de boîte de Pandore (dans lui), pourtant suivi de son âme sœur ou alter ego (?), Écho. Narcisse : mère nymphe, prétendante nymphe.

B. Conda de Satriano XIXe siècle

 Narcisse se paluche lorsqu’il se regarde, comme tout à chacun, chacun de nous.

Triste fable à la Ésope. L’homme est un loup pour l’homme.

CF Kaamelott, V, 47, le Garçon qui criait au loup.

Il ne prend pas assez de recul, ainsi il traverse le miroir, tel Alice au Pays des Merveilles, et bascule d’un côté certain!  

Narcisse c’est aussi l’imitation constante de l’humanité de la Nature comme seule perfection, tout en admiration et destruction ; ainsi cette métaphore de la morphologie animale ou  de la beauté parallèle de la flore.

Est-ce que le cochon est Narcisse ? En tout cas omnivore et dont l’ADN est quasi similaire à l’homme, dans le porc tout est bon, même l’impureté, surtout elle…

Car nous sommes cette dernière génération (la quarantaine) a avoir connu l’initiation au grec et / ou au latin au collège. Il est toujours, plus que jamais temps de puiser dans cette mythologie grecque qui correspond à une religion sage, la seule, mondiale, l’animisme, qui personnifie la nature, polythéiste coquine.

Ne croyons qu’en l’animisme, la religion Nature, qui ne subsiste que trop rarement, écrasée par les trois monothéistes, destructrices de domination (4 avec le communisme ?).

Mais revenons à nos cochons ! Orwell, « La Ferme des animaux » :

« Commandement no 7 : Tous les animaux sont égaux. »

Libres et égaux, mais sans égalité. Liberté ouverte de penser ? De croire, de s’esclavager ?

« Le silence des morts est violent  quand il m’arrache à mes pensées…

… que je vais finir par tomber » [H-F Thiéfaine « Petit matin 4h10 heure d’été »]

Tomber dans la mare…, donc il est préférable d’avoir le recul pour mieux sauter l’obstacle, les épreuves, les haies…

Tout miroir déforme, ce sera la partie TROIS : Narcisse, le monstre… Partie QUATRE : quelques autoportraits ; partie CINQ : peut-être Narcisse en vacances au Libéralisme. Ciao Bisous !

(Visited 115 times, 1 visits today)

Lofofora, drogue humaine…

Ce groupe bien nommé, mastodonte du rock français, RadioMongolInterz les suit depuis bien des années, avant notre création.

Nous n’étions encore pas dans les bourses de nos fondateurs que le combo écumait la raison des scènes et des studios…

 

REVUE EN TROIS MOMENTS : 2010/2003/2008

 

Ainsi, nous vous proposons quelques accroches avec ce groupe, du temps de RadioBing.org, à commencer par une vidéo en 2 temps au feu Moulin de Pontcey, en 2010 avec V’la l’Bich aux questions, Maxim Pozor à la prise de son et d’images…:

 


 

D’avantage de profondeur avec l’outil radiophonique et une rencontre en 4 temps cette fois en 2003 avec les festivals Printemps de Bourges et Herbenzik Besançon…

PARTIE 1 :

16 min

  • Vesoul, Besançon, Bourges, Lyon et pollution
    Notoriété, écriture /Reprise Higelin « 3 tonnes de TNT » sur France Inter (Richard LORNAC au piano)_190303 & Lofofora « alarme citoyen »_live acoustic_ouifm_050203
    Sarko, Bush
    « équité financière » versus Manu Chao

PARTIE 2 :

17 min

  • Renaud à Bourges,
    Mass Hysteria (Mouss chanteur)
    hygiène de scène

 

PARTIE 3 :

15 min

  • chute Mouss & Mass Hyst
    Kerplunk/André Gielen, Jura, Eurockéènnes
    Two Many Dj’s
    coups de coeur de Reno et Lofo (NIN live, TerraNova, Solace, Black Flag, LTNO)
    Ezekiel, Chemical Brothers,
    musique electro, Bataclan, K-Bal, Tripod
    l’équipe technique; les festivals

 

PARTIE 4 :

14 min

  • « Vive le feu »
    « visceral »
    sample « mère Theresa » de Annie Hall (W Allen), « apparences » de U-Turn (O Stone)
    Ekova, « Shiva Skunk spécial Ekova Flavour »
    PEUH / André Gielen
    Moulin de Brainans

 

Dernier extrait d’un lors de leur venue en 2008 à l’Herbenzik festival de Besançon, par un panel de journalistes amateur s anonymes locaux dans un vieux bus posé là dans la boue ce jour là sur le site du campus universitaire… sur les thèmes des politiques nationales et internationales… et bien sûr l’écriture et l’engagement et du conseil musical…

(Visited 703 times, 1 visits today)

Joyeuseries audio : petite selection de podcasts & radios… livres…

En fait, il s’agit d’émissions le thème principal de cette rubrique/article…

Pas de grand discours ici (pourtant ça commence, ça brode…) mais quelques liens de-ci de-là… pour voyager en méandres, clandestins de la toile…

Quelques conseils glanés ici et là auprès des copains… au gré de l’humeur, puisqu’il n’y a plus de règles concernant les goûts (même si chacun aime cet enfermement de l’absence de régulation et de ses propres habitudes…)

C’est surtout avec l’appauvrissement de la proposition culturelle internet ; fait étonnant, cet espace libre perd chaque jour de ses cheveux de culture libertaire, à l’instar de la fermeture de feu RadioBing, ou de feu Unfamous


La selecta du copain Michaël :


https://soundcloud.com/radionavo

Ma sélection à l’intérieur :

https://soundcloud.com/radionavo/sets/les-invit-s-de-mon-invit-2
(Invité « Boulet » dessinateur…)


https://soundcloud.com/radionavo/marche-parle-6-on-est-apres-letalonnage

OU

(« marché-parlé » : sur Charlie, témoignage sincère d’un mec parisien, son ressenti avec sa copine, pourquoi s’arrêter de rire… etc /Mon avis : après les types qui parlent tout seul en marchant dans la rue, même s’ils prônent le débat et surtout avec qui on n’est pas d’accord… voila… c’est vite chiant!) 26 min
https://soundcloud.com/radionavo/marche-parle-5-bien-sur-que-tu-vas-rater
(« marché parlé » mieux sur les ratés! moins long mais bon y’a rien à dire que « il faut bosser son truc dans la vie »… bref pas très utile/ ah ben c’est le mec de « bref » on apprend…)


La selecta du copain David BOX :

Il en dit : « Ma playlist Youtube, +240 vidéos musicales, tous genres confondus (gros bordel donc) »…


MA SELECTA :

Une radio locale en Essonne…: Radio Mille Pattes découverte et visitée en 2002…

Ou encore 2 émissions sur Fréquence Amitié Vesoul :

ShotgunBlues…

Jazz’Phabet…

 

 

 

 

 

 


A propos de chose (introduction du choix) fermée, obsolète, mais néanmoins curieuse et drôlatique… : J’irai Loler Sur Vos Tombes !! Celle-ci de choix avec Astier… par exemple…


Enfin une mine d’or LIBRE DE DROITS avec du LIVRE audio :

Petit choix rapide…

 

http://www.audiocite.net/livres-audio-gratuits-nouvelles/anonyme-la-legnede-de-gambrinus-en
-flandre-francaise.html
http://www.audiocite.net/livres-audio-gratuits-planete-actuelle/eric-fedydurke-espace-psychiatrique-ii-%28-dieu-nexiste-pas–je-lai-rencontre%29.html

http://www.audiocite.net/livres-audio-gratuits-philosophies/etienne-de-la-boetie-discours-de-la-servitude-volontaire.html
(clin d’œil à nombreux sujets qui nous tiennent à cœur et se raréfient… )


 

A SUIVRE

(Visited 68 times, 1 visits today)

BASHUNG COMME UNE IMAGE…

Chose promise en 2015, suite à notre hommage à Alain Bashung, sa carrière chantée, hommage tardif comme tout média français, voici notre mot sur le comédien encore trop méconnu…

 

En effet, Alain Bashung est resté un homme discret tout du long d’une riche carrière, pourtant sous le feu des projecteurs comme le prouve sa biographie (sur RFI ou TV5Monde), il est pourtant ermite dans sa catégorie, ARTISTE PUDIQUE, artiste complet, « pas le genre qui se prend au sérieux »

 

Il existe aussi dans le cinéma & la télé notre Alain comme compositeur de musiques bien évidemment, puisque tout commence pour lui en 1981 avec « Nestor Burma, détective de choc » de Jean-Luc Miesch où Bashung est acteur et fournisseur de musique « SOS AMOR » au générique…., ceci il le réitèrera avec « Le cimetière des voitures » de 1983 de Fernando Arrabal (autre ami de RMI’z!).

Ces deux premières propositions illustrent vraiment ce que fut le cinéma et les téléfilms de la première époque mitterrandienne, un peu à l’image de la série « Téléchat » et de son (co-)auteur Roland Topor…! Un vaste fouillis, plutôt magma, intellectuel et bizarre mais cocasse… Une certaine idée franco-européenne dans les faits de la production…


FILMOGRAPHIE D’ALAIN BASHUNG  (par wikipedia):

 

 


Sélections de clips : [perso, préférences à ce travail plutôt qu’à celui de NwarDézir ou B. Cantat comédien dans ses clips]

 Sommes-nous

 Happe

(Clip réalisé avec les images du film « Un homme et une femme » de Claude Lelouch)

 Volutes

Ma petite entreprise

(attention « Crimée ») !!

LES MOTS BLEUS

(cinématographique justement pour cette reprise magique)


Étrangement, mais je soulignais faire partie, être, de ces médias, tardifs, dans l’hommage à l’homme, les images de Bashung, les images connues de Bashung, elles sont tardives, issues de lives et de plateaux télé sur la fin de sa vie, nous en ferons l’impasse dans cette revue….

A l’exception de « je suis un autiste compositeur » :

PLUS GROS PLAISIR à mater ce live @ Angers 1995… il y a 20 ans !

 Enfin terminons avec 2 extraits de films & un écho:

1994

Ma soeur chinoise

Robert Chantegris

 (archive jt 94 référence à Antonin Artaud…)

1986

Le Beauf

Lui-même

(1986 extrait !)

Et mon coup de coeur d’ado : (felix et lola)

(trailer russe, film avec C. Gainsbourg, P. Torreton et A. Bashung de Patrice Leconte)

VOILA JOYEUX PASSAGE à l’image à chacun….

(Visited 51 times, 1 visits today)