Archives pour l'étiquette France Culture

VIRUS chante Jehan-Rictus (1867-1933) + Jean-Claude Dreyfus !

VÎRUS chante Jehan-Rictus (1867-1933) + Jean-Claude Dreyfus !

Instrumentale: Banane
Illustration: La rouille
Motion Design: Euls

& Gabriel Randon dit Jehan-Rictus (1867-1933)

 

Mettre un coup de projecteur sur un poète du XIXème injustement passé sous silence en rappant ses textes acerbes sur l’état de la société de l’époque; tel est le grand dessein de Vîrus avec le projet « Les Soliloques du pauvre ». Le monde avance mais la misère reste la même.

Tout frais, tout beau, tout chaud, ça sent le bon et l’excellence… Vla L’Bich notre hip-hop-digger nous a trié, creusé, le magot planqué par Vîrus..!
Ce sont les joies de l’underground, c’est qu’il faut gratter, profond, profond !
Alors voici quelques éléments pour découvrir le dernier truc de fou de ce rappeur contagieux !

On sent l’anarchie poindre à l’horizon du phrasé de Vîrus dans ce brûlot « Songe mensonge » (de Jehan-Rictus) et le texte « Champion’s League », près d’un siècle plus tard..! Noir, triste, et en braises !
On ne pourra pas reprocher à ce hip-hop là de manquer d’esprit ou de bonne intelligence, il souffle sur ces braises de la révolte latente dans notre société.

« (…)
que tout le monde est responsable,

que les employés, les artisans,

que les petits bourgeois

sont peut-être encore plus coupables

que les gouvernants et les politiciens

parce qu’ils constituent le nombre

c’est à dire la force
et qu’ils subissent

passivement leur esclavage

les humiliations et les misères

de leur condition.

Réfléchis ils vont pas

se mettre en taule entre eux…
(…) »

[Vîrus – Champion’s League]

Y’a aucune concession dans le flow…

Il existe un autre média, Revue-Ballast, pour faire relais et interview de cela.. Merci à eux.

« Beaucoup ont tendance à vouloir rendre le rap propre, acceptable, le nettoyer : tu le nettoies, tu le tues. »

Textes à la dent dure, appui de folie pour enfoncer le clou de ce cher Jean-Claude Dreyfus (robuste, droit d’intégrité…) ce qui pousse et décolle le projet et le flow… Prestance, textes et sons… la recette est parfaite..!
Ce grand admirateur de Jehan-Rictus lui avait d’ailleurs rendu un premier hommage  sur France Culture en 2014. (Lien par clic)

Portrait de Jehan-Rictus par Félix Vallotton paru dans Le Livre des masques (vol. II, 1898).

Portrait de Jehan-Rictus par Félix Vallotton paru dans Le Livre des masques (vol. II, 1898).

Notre ami Luchini « compare »  Rictus et Céline… 

[D’après Vla L’Bich ce que Luchini veut nous montrer ici c’est que Jehan-Rictus avait pour inspiration son vécu de la misère, alors que Céline racontait celle qu’il pouvait être amené à voir] ;

c’est bon ça, surtout chez  le neveu Mitterrand (« … Jehan-Rictus, que je ne connais pas… »)…, ça remet les choses en place !
Je vous le dit c’est une histoire de clou et de marteau…!

Tradition des « trouvères » du moyen-âge dans le choix de ce prénom (Jehan)… quelle référence folle.., tout indiquée dans notre époque obscure socialement !

Un lien suggéré par notre chercheur d’or noir musical…:

compagnieaffable:

Vîrus x Jehan-Rictus : Les Soliloques du Pauvre

« on nous demande un calme olympien / Pour étudier des textes de mecs sous absinthe »

[« Saupoudré de vengeance » Le choix dans la date (2011)]

Portrait par Steinlen.

Portrait par Steinlen.

Un autre média semble s’intéresser en 2014 aux travaux de Vîrus, CosmicHipHop, avec un autre entretien prolifique du rappeur…

« Une journée avec de l’écriture c’est pas la même qu’une journée sans. »

Vîrus a « travaillé » avec Casey, Al et Prodige sur le projet « Asocial Club » ; rien d’étonnant, plutôt du détonnant en perspective !

 

Qu’on ne s’y trompe pas, ces morceaux live sont produits à La Maison de la Poésie, et y ont toute leur place !

Vîrus « au chant », Banane à la prod’ musicale… ça farte ! Ces deux-là excellent, l’emploi du break est savant, il surprend ce qu’il faut, il défonce, à l’instar de nos meilleurs souvenirs de free-parties section break-core !

 

Vîrus• Crédits : Vîrus

Vîrus• Crédits : Vîrus

Dernier lien vers une émission de France Culture où Vîrus s’exprime…: « On parle comme on vit »…
« (…) Ne pas chialer c’est déjà un combat dans la vie… » [VÎRUS]

Voila, voila, à n’en tarir d’éloges nous allons nous assécher, alors non… Penchez-vous sur Vîrus… c’est tout !

(Visited 30 times, 1 visits today)

Jean-Yves Leloup, dj, journaliste, historien des musiques électroniques…

On va parler et écouter parler musique, musique électronique, révolution en route… ou infinie.
Et pourquoi pas dédier notre article à ce vieux loup d’ami Liviano ? 😉 Mais aussi aux amoureux électro Xavier, Benax, Cédric, et aux musiciens Alan Vega et Shawn Lee et pleins d’amis…

rmentale

Jean-Yves Leloup, le dj et historien musical, à ne pas confondre avec le prêtre… Parlons-en !
Il est la moitié de RADIOMENTALE, associé à Éric Pajot !

Portrait de J-Y Leloup [©Lou Chaussalet )

Voici un sujet audio de 28 minutes, conférence bisontine, au Pum, en mars 2009… C’était à l’initiative de l’association Le Citron Vert en Franche-Comté, à l’issue d’un documentaire vidéo présenté sur les machines MOOG

[ Entretien avec Jean-Yves Leloup_artiste musical électronique et journaliste pour TSUGI_Besançon, le 11 mars 2009. ]

Du magnétophone au balladeur MP3, passant par les années 1990’s, notre journaliste, dj, spécialiste s’exprime…

 


 

Quelques autres liens et actus de ce personnage modeste aux connaissances fournies et à l’analyse limpide sont accessibles …

Actus d’expo parisienne gratuite pour un grand groupe de production électrique, chroniques d’hitoire de l’art musical, en 2016 son activité voit le jour plus facilement…


 

Le complément vidéo des confrères d’Electroline.fr :

 


 

 

(Visited 275 times, 1 visits today)