Archives pour l'étiquette Alain Bashung

BASHUNG COMME UNE IMAGE…

Chose promise en 2015, suite à notre hommage à Alain Bashung, sa carrière chantée, hommage tardif comme tout média français, voici notre mot sur le comédien encore trop méconnu…

 

En effet, Alain Bashung est resté un homme discret tout du long d’une riche carrière, pourtant sous le feu des projecteurs comme le prouve sa biographie (sur RFI ou TV5Monde), il est pourtant ermite dans sa catégorie, ARTISTE PUDIQUE, artiste complet, « pas le genre qui se prend au sérieux »

 

Il existe aussi dans le cinéma & la télé notre Alain comme compositeur de musiques bien évidemment, puisque tout commence pour lui en 1981 avec « Nestor Burma, détective de choc » de Jean-Luc Miesch où Bashung est acteur et fournisseur de musique « SOS AMOR » au générique…., ceci il le réitèrera avec « Le cimetière des voitures » de 1983 de Fernando Arrabal (autre ami de RMI’z!).

Ces deux premières propositions illustrent vraiment ce que fut le cinéma et les téléfilms de la première époque mitterrandienne, un peu à l’image de la série « Téléchat » et de son (co-)auteur Roland Topor…! Un vaste fouillis, plutôt magma, intellectuel et bizarre mais cocasse… Une certaine idée franco-européenne dans les faits de la production…


FILMOGRAPHIE D’ALAIN BASHUNG  (par wikipedia):

 

 


Sélections de clips : [perso, préférences à ce travail plutôt qu’à celui de NwarDézir ou B. Cantat comédien dans ses clips]

 Sommes-nous

 Happe

(Clip réalisé avec les images du film « Un homme et une femme » de Claude Lelouch)

 Volutes

Ma petite entreprise

(attention « Crimée ») !!

LES MOTS BLEUS

(cinématographique justement pour cette reprise magique)


Étrangement, mais je soulignais faire partie, être, de ces médias, tardifs, dans l’hommage à l’homme, les images de Bashung, les images connues de Bashung, elles sont tardives, issues de lives et de plateaux télé sur la fin de sa vie, nous en ferons l’impasse dans cette revue….

A l’exception de « je suis un autiste compositeur » :

PLUS GROS PLAISIR à mater ce live @ Angers 1995… il y a 20 ans !

 Enfin terminons avec 2 extraits de films & un écho:

1994

Ma soeur chinoise

Robert Chantegris

 (archive jt 94 référence à Antonin Artaud…)

1986

Le Beauf

Lui-même

(1986 extrait !)

Et mon coup de coeur d’ado : (felix et lola)

(trailer russe, film avec C. Gainsbourg, P. Torreton et A. Bashung de Patrice Leconte)

VOILA JOYEUX PASSAGE à l’image à chacun….

(Visited 55 times, 1 visits today)

Alain Bashung : carrière chantée 1979-2009…

Six années déjà qu’il s’est absenté… Alain Bashung est né en 1947, comme l’un de mes parents ( ! oups ), autant dire qu’il marque la vie de certains d’entre-vous de ma génération, et d’autres bien-sûr! Son oeuvre chantée, son premier album studio, commence en 1979, mon année de naissance. Un père se révèle tardivement parfois, personnellement…

Ainsi, avant que ces six années ne soient « célébrées » le 14 mars 2015, RMI’z se voulait de proposer sa playlist idéale, comme nous l’avons fait pour notre parrain musical virtuel [HFT] avec qui il partage des associés comme un certain Arman Méliès.

Non exhaustivement, Alain Bashung : 30 ans de carrière (plutôt 40 années, même, avec les premiers 45 tours en fin d’article) et 18 productions, dont 5 lives gravés et une seule compilation ! Sa sensibilité s’y étend dans l’onirisme, sa dentelle de chant porte une transe spécifique, une voix inimitable, et ce scandale d’une Victoire de la musique tardive….

Voici alors ma playlist du « sur le tard » évoqué en introduction, pas assez fouillée, allant à l’évidence, à l’inconscience retrouvée de mes désirs poétiques.


 1979 : Roulette Russe :


1981 : PIZZA :


1982 : PLAY BLESSURES :


1983 : FIGURE IMPOSÉE :


1986 : PASSE LE RIO GRANDE :


 1989 : NOVICE :


 1993 : OSEZ JOSÉPHINE (COMPILATION) :


 1993 : Réservé aux indiens :


1994 : chatterton : (« à Ostende » et pensée à férré)


1998 : fantaisie militaire : 


2002 : L’imprudence : 


2003 : Vertige de l’Amour @ Bataclan2003 – La Tournee Des Grands Espaces :


2008 : BLEU PÉTROLE : 

 


 

Il y aurait à dire sur ses qualités et activités d’acteur, ainsi que sur ses collaborations de compositeur pour l’audiovisuel… nous risquons de revenir avec cet hommage incessamment sous peu. Rest In Peace A. B., rendez-vous au Père Lachaise pour notre rencontre!


 

CADEAU ! Quelques raretés oubliées …?

(Visited 80 times, 1 visits today)