Archives pour l'étiquette Doubs

Frasne et le Haut-Doubs suisses !

CECI EST UNE FICTION

Ce mercredi 9 mars 2022, depuis minuit, un communiqué de l’état fédéral de Suisse proclame l’annexion d’une partie de la Franche-Comté : le Haut-Doubs.
« Chers nouveaux citoyens, nous vous annonçons ce que nous nommerons le Petit remplacement, une prise de contrôle administrative, économique et culturelle des emplacements visibles sur la carte suivante. »

La commune de Frasne a été désignée pour devenir chef-lieu du nouveau canton suisse « le Haut-Doubs » ; à noter les communautés de communes Loue-Lison et Altitude 800 ne sont pas rentrées dans le giron de la Fédération Helvétique.

 

Les habitants de Frasne ce sont réveillés un peu désorientés, apprenant l’information du jour en se rendant chez leurs commerçants, ou accomplissant leurs activités habituelles malgré les changements opérés dans la nuit.

 

Création spéciale désinformation, pour la communauté de communes Frasne Drugeon, avec des volontaires de 12 ans, le 9 mars 2022. [Pas de référence militaire par respect au front russo-ukrainien]. Environ 40 minutes audio.

 

 

La Porte Saint-Pierre de Pontarlier devrait être équipée d’une nouvelle horloge de mécaniques issues de chez Rolex.

Mairie de Frasne, face à la médiathèque.

L’école primaire de la nouvelle capitale du Haut-Doubs suisse, Frasne, est aux couleurs helvètes, profitant de ce mercredi matin sans cours pour afficher le changement de la prise charge éducative.

 

 

Quelques précisions de nos reporters :

Tout a pu naître dans les esprits helvètes par du football : le dernier Euro a initié l’invasion… En effet, le huitième de finale du 28 juin 2021 joué à Bucarest a vu la victoire de « la Nati » dans un match tendu. Des échos de cet événements sont avancés en fin du reportage audio ci-dessus avec la rencontre d’un responsable sportif suisse disant vouloir recruter les jeunes talents français et organiser la reprise des structures du nouveau canton.

La Suisse tenterait de racheter le club Paris-Saint-Germain, éliminé ce même jour de la Ligue des Champions par le Real Madrid, à ses propriétaires actuels, cherchant ainsi à étendre son influence au delà du département du Doubs.

 

La Communauté de communes du plateau de FRASNE et du Val du DRUGEON, responsable de la médiathèque a du céder aux désirs culturels et littéraires du nouveau pouvoir avec l’exclusivité d’auteurs suisses disponibles en emprunt, tels Joël Dicker, Jean-Jaques Rousseau, et autres têtes de proue du pays en la matière, comme on l’entend également dans notre reportage sonore où les habitués cueillis à froid s’en plaignent.

 

 

 

(Visited 574 times, 1 visits today)

VIZZ@NANCRAY

« Dans le Doubs, abstiens-toi ! » dit le vieil adage d’un sticker (de « Cab » le saônois de V’zoul pour l’ancienne asso Découvert Autorisé [promo musicale  comtoise pour le réseau Printemps de Bourges au début des années 2000 avant que le dit festival ne soit accolé au nom d’une banque, culturellement vôtre !]… Bref, un conseil que personne ne peut suivre…

C’est donc par la première journée de l’été indien, sur la route d’Ornans, que nous avons visité le Musée des maisons comtoises de Nancray… Une journée idéale pour profiter de ce patrimoine, un éco-musée à ciel ouvert, de toute beauté et d’intelligence. Maisons et fermes comtoises, in situ, jardins et troupeaux, sagesse paysanne  historique.

 

Permaculture, ameublement, architecture, paysages… Première image de Rougemont, dernière d’Ornans, Nancray est situé entre ces 2 points, et au cœur d’une logique de présentation réelle, concrète, des enseignements de nos aïeuls… Photos présentées ici en ordre aléatoire…

Jardins aromatiques, de teinturerie [tinctorial], ou encore jardins fonctionnels de plantes et légumes et fruits de tout acabit pour seul point commun leur utilisation raisonnée dans la nutrition, l’artisanat et la sagesse… jusqu’à l’exposition extérieure sur les vignes et les caves de la région.  Il y a aussi le respect animal dans la tradition comtoise, bœuf, cheval, poulailler, vaches à lait, cochons évidemment, chèvres…

 

plan du « musée »

 

Et ce même jour, à ce même endroit, nous avons découvert le travail réalisé par VIZZ, dans une interrogation du futur dans le passé si ce n’est l’inverse ! Décontenancés et heureux, nous en sortîmes indemnes ! Manquant le vernissage de peu, nous n’avons pris que la sagesse et la sérénité de cette panique annoncée.

 

Edouard HEYRAUD, alias VIZZ, propose donc un monde, de l’art plastique, de la sculpture dans un domaine futuriste, très en phase avec les questions que se posent sa propre génération perdue entre inspiration passéiste et préoccupations futuristes.

On y décèle minutie et soucis du détail, ce qu’il faut pour que l’objet que l’on retrouve sous nos yeux semble bien dater de notre monde à nous, celui dans lequel nous évoluons, onirique’ment ou pas… La référence à H.R. GIGER est évidente… et nous savons que son musée est situé non loin à proximité de Gruyères en Suisse.

Les trois précisions de VIZZ :

 
Edouard HEYRAUD
 

(Visited 289 times, 1 visits today)