Archives pour l'étiquette màxim

Afrique Adieu….

 

Quelques images ensoleillées venues de voyageurs en Afrique en 2004 avec le Sénégal et 2012 avec le Cameroun… pour fêter notre grisaille. 
Grisaille de nos cieux et de nos cœurs évidemment !

Coup d’œil en honneur aux patates douces, vin de palme, aux porcs, poulets et zébus, aux plantes et fleurs en tous genres tel le légume mondial que demeure le cucurbitacée !

Se rincer l’œil en terres tant catholiques que musulmanes et animistes… tel est l’objectif… de cette première galerie..! En une dizaine d’années toute la donne géopolitique a changé, La Mauritanie, enjeu de pétrole, a vu la fin du Paris-Dakar et sa déportation en Argentine, pour l’intérêt des puissants lobbys …
Le Mali connait la situation actuelle déplorable, la Conakry est une terre de tous les dangers.

Il s’agit donc ici d’un périple de l’an 2004 ; par ordre d’apparition nous découvrons le Maroc, puis la traversée du Sahara par la Mauritanie, la Gambie pour arriver au Sénégal jusqu’à sa région sud semi-insulaire : La Casamance ; soient les points de passage suivants : TIZNIT-DAHKLA ; DAHKLA-NOUAKCHOTT, NOUAKCHOTT-DAKAR, DAKAR-RASTA KUNDA, RASTA KUNDA-KAFOUNTINE.


Mélange des couleurs à la lumière du soleil !

Cette fois allons au Cameroun en 2012… Yaoundé, sa région centrale Ewondo et un peu de brousse…. 

Ce fut l’occasion pour notre autre voyageur au but musical de croiser l’oncle de Yannick Noah, d’agir avec un but associatif humanitaire… Il s’agit d’une initiative signée Zaki Groove (aka Laurent Evini).

Retrouvons ici une vidéo musicale du groupe, Scène Bastille (Paris), le 22 avril 2012, juste avant le départ pour le Cameroun.
Bises à Nicholas Horton, Tom Moretti & William Ombé… 😉

Honneur à ce continent des jeunesses et de la misère au soleil, honneur aux places de villages où les plus jeunes jouent au football sur les ainés enterrés en cœur des même places de villages…

[Dieudonné le demi Ewondo souligne ceci : en Afrique on garde nos anciens, nos morts, près de nous au cœur de la vie et non dans des cimetières périphériques].

Bienvenus au Cameroun !

Pensées au quartier de La Briquetterie…


La Briqueterie : Également appelé « La Brique » Grand quartier populaire, situé au centre, quartier abritant une forte communauté musulmane à Yaoundé. Le quartier possède un palais des sports, de renommée continentale où se déroulent toutes les manifestations sportives en salle, et qui sert aussi de salle de concert et spectacles pour de grands événements à Yaoundé. [source Wikipédia]


Ô continent des rythmes communicateurs et communicatifs, des percussions et percussif, tous tes visiteurs ne reviennent jamais sans le traumatisme de t’avoir rencontré et de revenir sous la choc de la grisaille européenne….. monde des Nespresso & autres Sodastream, monde exploiteur & consommateur de la misère du monde..!
Pour terminer, une image du Bénin en 2009…! Pensées et suites possibles avec la Côte D’Ivoire, le Burkina Faso, Madagascar…

 

benin


Ma conclusion ou deux !

 

Comme H-F Thiéfaine a pu me dire un soir de 2006 sur sa présence à Besançon… en colère, aigri de parcourir le monde sans repos : « (…)J’suis pas bisontin (…) J’sais même pu où j’habite, j’sais même pu qui j’suis, j’ai un passeport dans mon sac là vous avez qu’à le regarder, (…). Le Jura c’est le Doubs aussi, le Doubs c’est l’Jura et le Jura c’est le Doubs, faut pas s’y tromper. J’aime pas le terme -Franche-Comté- (…) car ça ne représente rien, en plus c’est une Franche-Comté de Bourgogne. Moi j’aime bien le terme -jurassien-, je trouve ça très noble être jurassien, pis quelque part dans l’Histoire de l’humanité y’a quand même le côté Jurassique qui ressort donc j’suis très fier d’être jurassien. Franc-Comtois ça veut rien dire pour moi, c’est un truc très politique pour moi franc-comtois, tandis que jurassien c’est un truc géographique et même géologique, donc ça m’intéresse d’avantage, c’est plus UNIVERSEL. (…) La Franche-Comté c’est politique, c’est comme les pays d’Afrique qui ont été divisés alors que tu as des tribus, tu retrouves les mêmes tribus dans deux pays différents ; c’est pour ça qu’il y a un tel bordel en Afrique d’ailleurs ; bon nous on a un peu dépassé tout ça, si on arrive à faire l’Europe, on n’y arrivera pas d’ailleurs… (…) Ouais j’ai le passeport de Groland d’ailleurs (…) comme ça en cas de merde on sait où on va (…)! »

 

 

 

Et que si terrorisme il doit y avoir, qu’il soit subversif CULTUREL, bordel !

 

La rupture est-elle définitivement consommée..?
Au passage, ce jour, bon anniversaire Canal+ et pas merci !

 


 

[Reportage à suivre… au CŒUR de l’hiver

signé Màxim DIOUF DABITé]

Pozor’ist pestaculum…

Ni étoile filante, ni comète à longue queue, Màxim Pozor restera un artiste taré, ayant fait le choix de parler son monde et de rester incompris!

afficheA noter : belle affiche signée San Art !

Nulle question autour du talent, minime, mais imposition d’un marasme fou, de théories fumeuses, « à travers le miroir » de Lewis Caroll ??? Màxim Pozor est mort sur scène, dans son décor !

Le non-professionnalisme lui étant profession de foi, c’est assumé que tout ceci demeure ici en résumé! Ceci n’empêchant pas le travail, sur soi, pour les autres, sans lequel on n’est rien, … clin d’œil au grand travailleur, besogneux et star dans son domaine… Olivier Sauton, l’achimiste, le contemporain!

Que reste-t-il du cadavre ? Quelques belles photographies signée ALF Gordon Shumway !  & les vidéos sonores de ce théâtre cinglé…

 

Tout est dit dans le générique de fin du « pestacle », remerciements, références sonores & samples… visible normalement dans cet article. MERCI!


Les Eguillènnes et leur grand cœur n’ont pas fini de cauchemarder!