Archives mensuelles : juin 2015

Archéologie musicale ethno francophone

Entre le québecois Jean Leloup et le groupe français Tryo, il y a DobaCaracol, dans les formations musicales ethno ou world à la sauce francophone. « Wawash » pour certains, mignons pour d’autres… , ce groupe nous l’avons rencontré en mai 2007 dans le Jura, au Moulin de Brainans, pour un entretien mené au crémant de Pupillin..!P1080774

Dans cet entretien nu, non mixé, et réalisé  par Màxim Pozor le dinosaure, il est question de DobaCaracol comme des groupes précédemment énoncés. Onze minutes de paroles le 11/05/2007.

Ainsi, on sait que la francophonie est largement représentée dans les mouvements musicaux du monde entier, alors on pourra aussi entendre Holden, groupe particulier flirtant avec l’Amérique du Sud et faire une sorte de crochet en Afrique mais en faisant l’impasse sur ses têtes de proue reggae (A. Blondy ou Tiken Jah F.) pour s’intéresser plutôt à Smod en 2010 (le fils d’Amadou et Mariam et produit par l’inénarrable Manu Chao…!)

On peut rebondir sur Manu Chao pour évoquer Anouk, ou encore Amazigh Kateb… C’est alors le plus francophone et parisien des Manu Chao que nous choisissons pour illustrer le propos, lorsque ce-dernier compare son Paris natal (ou Babylone)… à la Sibérie, pour sa châleur humaine dira-t-on !

Et pour l’ellipse de notre revue francophone,  terminons comme nous avons commencé avec un antique titre signé Jean Leloup !

Un calendrier 2015 : philosophies, musiques et pin-up’s! (2ème semestre : 6 éphémérides)

HISTOIRE DU NOM DES MOIS OCCIDENTAUX- CALENDRIER ROMAIN:

  • Juillet : deux interprétations possibles : altération de l’ancien français juignet « juillet » proprement « petit juin » et du lat. julius (mensis), nom du 7e mois de l’année (proprement « mois de Jules, en l’honneur de Jules César, né dans ce mois, réformateur du calendrier romain) », le gn de juignet passant alors en ll de juillet.

  • Août : du lat. augustus, « consacré par les augures », substitué en l’honneur de l’empereur Auguste à Sextilis (mensis) (qui est le sixième mois après le printemps).

  • Les mois de septembre (de septem (mensis) : septième mois), octobre : lat. october (mensis) « octobre, huitième mois de l’année romaine » (dér. de octo : « huit »), novembre (novem : « neuf » ) et décembre (lat. class. december, dér. de decem : « dix », décembre étant le dixième mois de l’année romaine) ne se comprennent qu’en commençant l’année à l’équinoxe de printemps, au mois de mars.


Le second semestre se profile alors, poursuivons ce jeu calendaire « funky-philosophique ». L’année 2015 grignotée de sa moitié, arrivent alors les 6 derniers mois, deux saisons et demie.

Ainsi donc me basant sur un calendrier apostolique-romain, comme au premier épisode 2015, puis au second voici quelques allégations personnelles et illustrées.


Juillet pour JULIUS

Juillet serait donc référence à Jules César (Caius Iulius Caesar IV à sa naissance, Imperator Iulius Caesar Divus après sa mort ; autre titre : dictateur !). Son dernier jour est resté célèbre pour avoir été victime d’un attentat de la part de son « fils » Brutus.

Tout bonnement nous le choisissons ici en pin-up du mois : 

[Source : http://aguillon.info/tag/cesar]

Pourquoi Caius JULIUS CAESAR a-t-il donné son nom à un mois de l’année, au même titre que Janus (janvier), Mars, Aphrodite (avril) et Junon (juin), divinités gréco-romaines ?

Parce que cet homme qui fut tout-puissant à Rome (imperator ou général en chef, homme politique, pontifex maximus ou grand prêtre, et dictateur à vie) est devenu un dieu !

 

Côté musique, de l’historique….

René Binamé en 1996 : « Juillet 1936 » et le soulèvement catalan contre le fascisme franquiste.

Le 19 Juillet 1936, alors que les fascistes organisent un coup d’État contre la République espagnole, les ouvriers prennent les armes pour les en empêcher. Mais, loin d’eux l’idée de défendre la République, ils organisent la Révolution sociale et montre au monde entier, qu’ils est possible de reprendre sa vie en main ! René Binamé rend hommage à ces miliciens de la Liberté et de l’Anarchie !

 Et puis un incontournable Thiéfaine, occasion d’un de ses rares clips, « Le Touquet Juillet 1925 » (en rapport à la construction de l’Hôtel des Postes du Touquet Paris-Plage ouvert en 1927 [?], aux courses de l’hippodrome du Touquet en 1925 [?] bien avant les congés payés de 1936 ; Peut-être Ertzin saura-t-il nous le dire…? ) : « (…) le soleil joue sur nous (…) ». Juillet appelant le soleil…

… Le soleil appelant juillet, profitez-en !


Niagara, « l’amour à la plage » mais repris par le farfelu Eddy La Gooyatsh..!


Août pour AUGUSTUS 

Août pour un empereur des plus fameux parmi les guerriers, et des bonnes comme des mauvaises augures…

Jouons un peu… La source bateau mais fournie… :
Wikipédia (sic) nous apprend (…) »néanmoins le rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques recommande l’utilisation de la graphie « aout », sans accent circonflexe.
Mais l’orthographe avec accent est prépondérante, et encore largement utilisée. »

(…)

« 

Historique

Son nom vient du latin Augustus, nom donné à ce mois en l’honneur de l’empereur romain Auguste en 8 av. J.-C.. Avant lui, dans l’ancien calendrier romain, août était le sixième mois de l’année et portait le nom de sextilis (de sextus, sixième).

(…)

En 8 av. J.-C., l’empereur romain Auguste décida d’ajouter un jour au mois d’Août, qui porte son nom, pour en avoir 31, soit autant que le mois de Juillet, qui lui était appelé ainsi en l’honneur de Jules César.
Ce jour a été soustrait au mois de février, qui à l’époque était le dernier de l’année.

(…)

Traditions religieuses

Dans la religion catholique, le mois d’août est le mois du cœur immaculé de Marie, qui est intimement uni au Sacré-Cœur du Christ présent dans l’Eucharistie.

(…)

 

 »

J’ajoute alors, pour Marie, se rendre aussi au mois de mai où elle s’incruste… 

Puisque je n’écrirai pas sur les étoiles et les astéroïdes cette fois, pour le mois d’aout qui le mérite en récurrences…

 

Et puis il y a ces « augures » donc, mot intéressant.. comme dirait l’autre participatif :

« Augustus » signifie « consacré par les augures », ce qui correspond à une quasi-déification. Il est devenu en quelque sorte celui dont la volonté est celle des dieux. En effet les augures étaient des sacrificateurs chargés de lire les signes du destins. La consécration par les augures tend à identifier le Prince à l’agent de la Fortune elle-même, à en faire l’homme du Destin. Après la christianisation de l’Empire, cette titulature nouvelle sera ensuite identifiée au pouvoir impérial romain sans lien apparent avec l’ancienne religion. »

Allez musique !! Ce n’est pas Wiki qui me la souffle…

 

SEPTEMBRE !

 

INSECTOPIA – Jeu de Rôle – création ludique

Insectopia, voici le nom choisi par ses créateurs pour un jeu de rôle qui se place comme nouveauté créée il y a peu dans ce secteur.

logo

Découvrez-y un monde « nouveau » pourtant inspiré de notre fin en tant que race humaine, où l’échelle de l’héroïsme y est volontairement réduite et étendue à la micro/macro aventure.
Choisissez votre caste, apprenez, et partez en quête de solutions plutôt écologiques pour comprendre les traumatismes de votre nouvel écosystème ! Un biotope où vos pouvoirs personnels ne seront pas de trop pour arriver à vos fins.

mutil

 


 

Ils sont donc une belle équipe motivée, innovatrice, passionnée dans le domaine.

credits guide d

 Et ils proposent alors un manuel de jeu dont on peut découvrir les crédits ci-dessus, ayant suscité imagination, illustrations, cartographie de l’aire d’évolution des joueurs-insectes.
Tout y est expliqué, décortiqué et créé pour l’épanouissement des divers personnages et maîtres de jeu ou dieux qui interagissent.

 Voici donc leur présentation et calendrier pour l’association Somni Semen :

Le Projet

L’association Somni Semen

L’association Somni Semen (Graines de rêves) est une association de type loi 1901. Elle réunit neuf passionnés de jeux de rôles autour d’une idée : concevoir des jeux de qualité, destinés à être édités.

Nous sommes un groupe de rôlistes hétéroclite, chacun possède ses qualités de jeux et son propre style. Tous meneurs de jeu, mais tous différents puisque certains excellent dans l’action et le suspens, d’autres la baston, l’intrigue et les jeux de cours, l’enquête ou l’horreur. Nos projets reflètent cette diversité de style de jeux, qui ne sont pas pour nous antinomiques. Un jeu de rôle doit pouvoir apporter des possibilités en termes d’action, d’ambiance, d’intrigue et de théâtralisation, si bien sûr l’univers s’y prête.

logo 500

L’ouvrage

Le souci du détail et de la qualité est notre crédo. Il nous importe de bien décrire en profondeur un monde riche et passionnant. Notre objectif est que le lecteur puisse imaginer mille scénarios en parcourant le livre. Les lieux, les personnages, l’histoire, les religions, les territoires, les coutumes et les secrets de ce monde seront déclinés dans Insectopia le jeu de rôle.
Le livre que nous souhaitons édité est évalué à 300 pages, dans un format A4 en quadrichromie. Comme nous aimons notre jeu, de nombreuses illustrations couleurs de qualité professionnelles sont prévues dans cet ouvrage.

Les plus

D’ores et déjà prévu en suppléments, la carte du monde, l’écran du jeu, le sachet magique,

Le calendrier :

Septembre 2013 : Début de « l’invasion », l’insectopia tour
Mars 2015 : Sortie du livret de découverte gratuit en ligne, souscription Ulule
Septembre 2015 : Sortie du jeu en boutique

bande noire

le joueur

Le système de jeu développé pour Insectopia est novateur, proposant des variantes et conçu pour répondre aux différents modes de jeu des maîtres et joueurs.

Les personnages à incarner sont multiples.
Vingt races et dix huit métiers sont proposés aux joueurs les plus avides de variété.
La création des personnages prend en compte les spécificités des insectes, leur fonctionnement, leurs modes de vie et leurs relations. Les « pouvoirs » de chaque insectes sont traduits de façon opérationnelle dans les règles. Les compétences des joueurs sont diverses. Elles offrent les possibilités d’axer les scénarios sur de l’enquête, de l’intrigue ou de l’action.

Le système de simulation des actions et interactions est fluide et ludique.
Aucun dé ou carte n’est utilisé, mais le hasard intervient bien dans la résolution des actions. Un petit truc, ludique et très modulable vient agrémenter les parties de jeux et le suspens….

Le système de combat offre différentes possibilités.
Construit avec plusieurs niveaux d’utilisations, il permet une prise en main simple ou plus complète. Même si insectopia se veut un jeu d’intrigue, d’ambiance et d’enquête, une part belle est faite aux combats et à ses possibilités. C’est fabuleux d’avoir un monde complet et des scénarios de qualité, mais si on peut mettre un peu de combat épique au milieu c’est tout aussi bien..

La magie joue un rôle important dans Insectopia.
Six types de magies sont développés dans le jeu pour offrir de la diversité. Elles sont gérées par un système de résolution libre. Les joueurs conçoivent les sorts : leurs effets, leurs puissances et leurs formes au fil des scénarios et des situations.

Rona Hartner, comédienne et chanteuse adoptée..!

 La comédienne et chanteuse roumaine, qui a adopté la France il y a bien longtemps, Rona Hartner, connait aussi très bien la Haute-Saône pour diverses visites et dans le cours de ses projets et engagements. Nous l’avons rencontré alors à plusieurs reprises, lors de festivals de cinéma social par exemple, de concerts, évoquant ses apparitions au cinéma, Tony Gatlif l’ayant révélé au grand public.

Film emblématique de leur collaboration :

Rencontre audio avec Rona Hartner, 40 minutes, mixée en musique par Màxim Pozor (RadioBing), 21 septembre 2009 en Haute-Saône… [Sa carrière, cinéma, musique, la Roumanie avant la chute du mur, la Haute-Saône, Paris…]

IMG_0283

Amazigh KATEB, Gnawa Diffusion, la résistance en soi!

IMG_0001Amazigh est un compagnon de route idéal. Novateur lors des années 90, vous le connaissez probablement par les titres du groupe Gnawa Diffusion
Son père Kateb Yacine était un écrivain algérien de Constantine, de la Nouvelle Vague dans les années 60, décédé à Grenoble il y a un peu plus de 25 ans. Amazigh a repris dans ses dernières productions des textes de lui.

 

IMG_0079

Après la vision d’un concert de Gnawa Diffusion en festival, nous avions échangés, dans un état certain, de manière inexploitable côté enregistrement, alors il s’est prêté avec son dj nommé Boulaone au jeu de l’interview en mai 2010 lors de sa venue au Moulin de Pontcey, salle de musique actuelle depuis fermée. Il rodait sa tournée sous son nom propre, même si la formation comporte exactement les mêmes musiciens que le groupe G D.

Merci à l’association Au coin de l’oreille pour ce joli moment, car c’est aussi cela les concerts en France, le travail associatif et bénévole de qualité.

 

Reportage audio monté en musique, environ 33 minutes :


 

 

 

 Article dans la presse locale…, mai 2010 toujours :

article amazigh kateb

 

 La soirée en photos avec Amazigh Kateb suivi du groupe Silex :

 

 

D’autres collègues proposent ce reportage vidéo en 2013…: